Archives du mot-clé Équipe

Piloter un projet collectif

"Tentative maladroite d'illustration d'un concept "rucklinien" , à partir d'un projet en orthographe"

Bon, vous l’savez amis directeurs et amies directrices…

Pour qu’un travail collectif aboutisse, il faut le piloter , et d’autant plus si le projet engage sur le long terme beaucoup de personnes.

À la Rucklin, les collègues ont décidé de travailler sur l’orthographe.  Une première réunion de 4 heures un samedi matin (si, si… un samedi matin) a permis de poser les bases du projet, de définir des pistes de travail…

Réunion jubilatoire pour moi (si, si … encore une fois),  tant les échanges furent foisonnants.

Mais en rester là, serait lettre-morte, rester en rade, rester sur sa faim et  prendre finalement le risque que chacun reste sur son quant-à-soi !

Bon j’exagère, parce que je sais que certaines collègues ont déjà « enrichi » leurs pratiques de certains des éléments avancés ce jour-là !

Mais il faut aller plus loin, pour produire des outils utilisables, inscrits dans les pratiques de l’école, facilitants pour les collègues, intégrateurs pour les enseignants qui pourraient arriver…

Piloter, dans ce cas-là, c’est faire émerger du groupe des objectifs partagés, proposer une méthode de travail et un échéancier faisant alterner travaux en petits groupes et en grand groupe…

C’est aussi faire prendre conscience que le Directeur ne peut pas tout maîtriser, et qu’il lui faudra déléguer des pilotages

Le travail en grand groupe sert essentiellement à discuter puis  à valider les propositions des différents sous-groupes… Ces regroupements sont des temps collaboratifs, mais aussi et surtout de temps de validation, de décision, d’engagement, …

Je vous propose ci-dessous les pistes de travail dégagées par l’équipe, lors de notre première réunion consacrée à ce projet auto-déterminé:

➡ @ Produire un tableau de programmation du CP au collège, en orthographe phonologique, lexicale et grammaticale

➡ @ Harmonisation des pratiques (Il s’agit ici de décrire le déroulement d’un module pour faire de l’orthographe un pratique à laquelle chaque classe apporte la même importance > priorité d’école)

➡ @ Fiche procédurale pour mémoriser des mots 

➡ @Disposer de mots référents (orthographe phonologique) communs pour toutes les classes

➡ @Fiche procédurale de « copie »

➡ @ Fiche procédurale de « relecture »

💡 Se répartir les corpus de mots du CP au CE2 (mots outils , lexique)

💡 Harmoniser les aides compensatoires utilisés du CP au CM2

💡 Harmoniser les codes de correction en regard des 3 niveaux orthographiques

💡 Faire l’inventaire des types de dictées utilisables

💡 Choisir des indicateurs (évaluations étalonnées) pour mesurer les effets de notre travail)

💡 Définir des repères de progressivité

Piloter, ce sera donc ordonner les propositions , amener l’équipe à se définir des priorités, à constituer des groupes de travail, à définir et à répartir les tâches, à choisir des pilotes, à programmer les dates et les conditions des retours au grand groupe …

Le deuxième Conseil de maîtres consacré à ce sujet, sera donc essentiellement une réunion de … pilotage,  pour que chacun puisse ensuite se mettre au travail, seul ou en petits groupes  autonomes.

Ces travaux aboutiront nécessairement à des écrits qui resteront en mémoire, outils de transmission entre professionnels susceptibles de partir ou d’arriver.

Le BLOG de notre école, permettra à chacun de retrouver à tout moment les éléments du projet…

Bref, des outils de pérennisation, pour ne pas recommencer, sempiternellement, le même travail.

On ne peut en même temps, se plaindre de réunionnite aigüe – opposition souvent entendue (à juste titre) dans notre milieu à propos du travail d’équipe – et refuser en même temps l’idée d’une organisation du travail cherchant à créer les conditions de l’efficacité.

L’efficacité des réunions repose ainsi sur la responsabilité individuelle de chacun, et pas seulement sur celle du Directeur !

Si nous sommes efficaces, c’est grâce à la somme des compétences individuelles mises en synergie…

Si nous sommes collectivement inefficaces, c’est ensemble qu’il faudra nous questionner sur nos stratégies.

L’un des rôles du Directeur, consiste donc,  avant toute décision , à s’assurer de l’adhésion personnelle de chacun aux propositions  du groupe  !

Il s’agit ensuite de créer les conditions de l’efficacité du groupe, pour que la plus-value soit réelle.

Je vous propose ci-dessous la grille d’organisation de nos travaux qui sera proposée au groupe en Conseil des maîtres:

capture-decran-2016-11-14-a-06-47-50

@PDF > grille-de-pilotage-dun-projet-collectif

Nous n’en sommes qu’au début, à suivre donc … ici même !

Publicités

Le pilotage, au service de la coopération

Piloter, ou … Alimenter (le groupe) > Réunir > Projeter > Accompagner

Notre école cherche à développer la coopération, en évitant la réunionnite . Nous fonctionnons donc depuis 3 ans par pilotage.

Un groupe restreint prépare la réunion pour les autres , débroussaille, réfléchit, et propose un ordre du jour, des pistes de travail, des stratégies , … Les collègues savent ainsi ce qu’ils doivent apporter  en réunion pour que la mise au travail soit efficace.

Réunion préparée, amorcée, animée, … par les pilotes.

Nous avions  décidé d’engager l’école dans la journée nationale contre le harcèlement et j’avais choisi de piloter ce projet pour l’équipe.  Je vous propose donc ci-dessous le document d’amorçage que j’ai préparé pour  lancer le projet

Alimenter: préparer le terrain, réfléchir à des possibles, chercher des ressources, proposer un échéancier. Cette fois, ce travail prend la forme d’un article sur le BLOG de l’école.

⇒ @WEb >> un pilotage, sur le site de l’école RUCKLIN

Réunir: présenter au groupe le fruit du travail préparatoire, valider ou invalider le propositions, en faire de nouvelles, faire des choix, s’engager, …

capture-decran-2016-10-24-a-19-55-23

VADÉMÉCUM 2016-2017

Un VADÉMÉCUM, instituant les pratiques de l’école ?

Certains pourront se demander à quoi ça sert…

À accueillir les nouveaux enseignants de l’école, sans avoir à répéter les choses pour les anciens et donc éviter à ces derniers des pertes de temps ! Évitons la réunionnite !

À pérenniser des pratiques qui règlent le fonctionnement de l’équipe,  qui donnent la couleur de l’école en terme d’éthique professionnelle.

À anticiper des conflits qui peuvent survenir dans tout groupe humain, sur des questions délicates: répartition des classes, des élèves, …

À assurer la SÉCURITÉ et le SUIVI des élèves, …

Il s’agit donc de disposer d’un cadre de référence , utile, toujours re-négociable, adaptable en fonction des constats et des besoins…

Plus l’équipe se stabilise, et moins ce cadre écrit peut sembler nécessaire !

Et pourtant, chacun sait que tout projet finit par souffrir d’une perte de MÉMOIRE !

Alors, ce VADÉMÉCUM est une mémoire !

Il est aussi un instrument de lisibilité, vis à vis de nos partenaires.

Je vous en propose ici une version anonymée…

@PDF > vademecum-2016-2017-version-anonymee

capture-decran-2016-09-18-a-12-18-06

 

 

Un projet partenarial

Un projet partenarial ne s’improvise pas!

Il engage des responsabilités partagées avec des structures existantes et des personnes salariées ne dépendant pas de l’éducation nationale.

Je vous propose ici un exemple de projet partenarial soumis aux autorités respectives des acteurs du projet.

Aboutira-t-il ?

Projet Classes ouvertes

Prérentrée et liste des Sujets à traiter

On trouvera ici l’ordre du jour de la prérentrée… Une liste à cocher, non exhaustive et adaptable au contexte.

@PDF Ordre du jour Prérentrée et Jours suivants

On trouvera en complément, ici, d’autres documents utiles pour organiser ces réunions déterminantes pour l’année scolaire.

Une grille d’auto-positionnement, pour une réunion de rentrée efficace…

Chaque année, les équipes doivent faire des choix, clarifier les modalités du travail collectif, décider de ce qui fera les priorités de l’année…

Pour éviter les temps infinis de discussions, je propose chaque année une grille d’auto-positionnement sur toutes ces questions, histoire d’y réfléchir avant la réunion.

Bien sûr, cette grille n’est pas transférable à l’identique, elle dépend étroitement des pratiques propres à chaque école !

C’est une idée, juste une idée … et c’est pour ça que je vous la propose en PDF, et non en format modifiable.

@PDF > Grille d’auto-positionnement Prérentrée 2016

Accueil dans les classes

Nous testons sur cette fin d’année, sur proposition d’une collègue,  un accueil dans les classes à 13h35…

Ce temps d’accueil que nous organisions comme partout dans la cour d’école ne nous satisfaisait pas: temps d’excitation à la sortie du repas de la restauration scolaire et juste avant la reprise des cours!

Beaucoup de temps perdu dans des déplacements collectifs entrecoupés d’arrêts et parfois de rappels à l’ordre…

Pas la meilleures façon d’entrer en relation avec ses élèves pour l’enseignante,  de se recentrer sur le scolaire pour les enfants.

Les élèves montent désormais dans leur classe dès leur arrivée, tranquillement, pour un temps d’accueil avec leurs enseignant(e)s… dans leur classe.

Montées autonomes dans les étages , en suivant un chemin balisé sous la surveillance d’adultes…

Entrée dans la classe, installation, sortie du matériel personnel, jeux de société dans un coin, lectures dans un autre, discussions… Mots échangés avec la maîtresse!

Temps gagné!

La sonnerie retentit, les enfants s’assoient et la classe peut commencer!

Nous sommes en phase d’expérimentation.

Je questionne les élèves qui semblent apprécier, les enseignantes qui expriment leur satisfaction… pour le moment.

Il faudra voir ce que ce dispositif donne dans la durée, avant de valider ou non ce fonctionnement.

Mais attention, ces temps doivent être pensés, en termes d’organisation (bien sûr)  mais aussi  de contenus…