Archives pour la catégorie Gestion de l’Équipe

Sanctionner, réparer ou punir

Bon, vous l’savez  cher(e)s collègues, nous avions beaucoup travaillé sur le climat scolaire en agissant simultanément sur plusieurs leviers en interaction .

La question des sanctions revient souvent quand j’interviens sur ces questions. Ce sujet est éminemment « polémique » tant il renvoie à des conceptions personnelles, parfois bâties sur des représentations issues de l’enfance.

Je vous vous propose ici une approche proposée par ac-lyon .  J’ai trouvé ce texte intéressant parce qu’il dit autrement ce qui  sous-tendait  le travail mis en place dans l’école où j’ai eu le bonheur de travailler ces dernières années.

Vous trouverez en fin d'article:

〉 Deux documents consacrés à la gestion des comportements difficiles (dont celui de Lyon)

〉 Une proposition d'un système pour la prévention des difficultés comportementales  issu d'une recherche canadienne s'inscrivant dans une démarche d'enseignement explicite  (S Bissonnette): le soutien au comportement positif (SCP)

〉Un lien vers notre règlement positif et notre échelle de sanctions

⇒ Qu’est-ce qu’une sanction ? Quelle différence entre sanction et punition ?


Sources: ac-lyon > Gérer les comportements difficiles

5 principes définissent les conditions de la sanction:

→ Principe d’individualisation:

  • la sanction s’adresse à un sujet, elle n’est pas collective.

→ Principe d’objectivation:

  • elle porte sur un acte.

→ Principe de signification:

  • la sanction doit donner du sens; il faut une parole de l’éducateur qui rappelle les mobiles de la loi et une parole de l’élève qui présente les mobiles de sa transgression. La confrontation des 2 mobiles fera naître la conscience personnelle.

→ Principe de privation:

  • une sanction ne peut être que la privation de l’exercice d’un droit; sinon, elle fait appel à la vengeance ou prend le caractère d’une humiliation.

→ Principe d’inclusion:

  • La sanction  n’a pas pour finalité d’exclure, mais d’inclure.

 Deux fonctions  de la sanction:

  • Réparation envers celui ou ceux qui ont été victimes de la transgression.
  • Ré-instauration de la loi.

Amener l’équipe à parler de « conséquence » plutôt que de « punition »

  • Une conséquence, contrairement à une punition, entraîne systématiquement une réparation du ou des gestes indésirables.
  • Elle permet à l’élève de faire un lien de cause à effet entre ses comportements indésirables et la situation dans laquelle il se trouve.
  • Cette conséquence doit être accompagnée d’une information à l’élève de ce qu’il aurait pu faire pour éviter d’en arriver là : l’aider à trouver des moyens de contrôler ses réactions.

Une fois la réparation effectuée … 

Difficile pour l’enseignant de faire « comme s’il ne s’était rien passé » Comment travailler l’accueil qui est déterminant pour l’élève, pour l’enseignant, pour les autres aussi ?
Comment aider l’enseignant à « effacer l’ardoise » et à porter un « regard cinéma » plutôt qu’un « regard photo* » sur cet élève ?

 

*Jacques Lévine, docteur en psychologie, psychanalyste. « Le regard photo, c’est l’œil fixé sur le négatif, ce qui a refermé la temporalité sur les difficultés. Le regard cinéma, c’est inscrire l’enfant dans une temporalité réouverte. C’est lui donner à intérioriser que, malgré toutes les difficultés que cela semble présenter, il lui est possible de se vivre comme porteur du passé qu’il a eu, comme porteur de son présent, mais aussi comme porteur d’une trajectoire qui situe et relativise passé et présent, pour que la vie puisse continuer.»

Une fois la réparation effectuée …

  • Construire des adaptations pédagogiques et mettre en place un cadre de travail apaisant, contenant, rassurant et structurant pour ces élèves (et pour les autres ! Et pour l’enseignant ! )
  • Proposer des outils pour accompagner l’élève
  • Aider à formaliser un lien avec la famille
  • Analyser pour anticiper
  • Garder trace des faits pour mieux analyser et mieux remédier
  • Initier et encourager des réunions pour mobiliser toute l’équipe : réunions pour  faire un état des lieux, pour anticiper, pour prévenir

 

4 liens:

Capture d_écran 2017-11-25 à 07.45.38Nos sources : ac-lyon > Gérer les comportements difficiles

Le système SCP > Soutien au Comportement Positif  (pédagogie explicite)

L’école Rucklin (2015) : Du règlement positif à l’échelle de sanctions

ac-caen > Prévenir et gérer les comportements difficiles 

 

 

Publicités

Fiches outils EVS

Les fiches sont à refaire... passage de BE1D à ONDE

Bon, vous l’savez les z’amis, quand une EVS est enfin formée et opérationnelle, elle s’en va souvent sous d’autres cieux…

Alors, le directeur, d’EVS en EVS, recommence un coûteux travail de formation!

Je vous proposerai ici, progressivement, des fiches outils permettant à une nouvelle EVS d’assumer  des tâches que le directeur pourra progressivement lui déléguer.

➡ FICHE EVS1 : Que faire quand un nouvel élève arrive dans l’école ? fiche-evs1

FICHE EVS2: Que dire à un parent qui souhaite inscrire son enfant dans l’école ? fiche-evs2

FICHE EVS3 : Comment préparer le départ d’un élève ? fiche-evs3

capture-decran-2016-12-27-a-15-44-04

➡ TUTO1 : Comment inscrire et admettre un enfant dans « base élèves » ? fiche-tuto1

TUTO3: Comment extraire un certificat de scolarité de base élèves ? fiche-tuto3

TUTO4 : Comment radier un élève et éditer un certificat de radiation ? fiche-tuto4

TUTO5 : Comment modifier le dossier d’un élève qui arrive (adresses, téléphones, etc. …) ? fiche-tuto5

à suivre …

Piloter un projet collectif

"Tentative maladroite d'illustration d'un concept "rucklinien" , à partir d'un projet en orthographe"

Bon, vous l’savez amis directeurs et amies directrices…

Pour qu’un travail collectif aboutisse, il faut le piloter , et d’autant plus si le projet engage sur le long terme beaucoup de personnes.

À la Rucklin, les collègues ont décidé de travailler sur l’orthographe.  Une première réunion de 4 heures un samedi matin (si, si… un samedi matin) a permis de poser les bases du projet, de définir des pistes de travail…

Réunion jubilatoire pour moi (si, si … encore une fois),  tant les échanges furent foisonnants.

Mais en rester là, serait lettre-morte, rester en rade, rester sur sa faim et  prendre finalement le risque que chacun reste sur son quant-à-soi !

Bon j’exagère, parce que je sais que certaines collègues ont déjà « enrichi » leurs pratiques de certains des éléments avancés ce jour-là !

Mais il faut aller plus loin, pour produire des outils utilisables, inscrits dans les pratiques de l’école, facilitants pour les collègues, intégrateurs pour les enseignants qui pourraient arriver…

Piloter, dans ce cas-là, c’est faire émerger du groupe des objectifs partagés, proposer une méthode de travail et un échéancier faisant alterner travaux en petits groupes et en grand groupe…

C’est aussi faire prendre conscience que le Directeur ne peut pas tout maîtriser, et qu’il lui faudra déléguer des pilotages

Le travail en grand groupe sert essentiellement à discuter puis  à valider les propositions des différents sous-groupes… Ces regroupements sont des temps collaboratifs, mais aussi et surtout de temps de validation, de décision, d’engagement, …

Je vous propose ci-dessous les pistes de travail dégagées par l’équipe, lors de notre première réunion consacrée à ce projet auto-déterminé:

➡ @ Produire un tableau de programmation du CP au collège, en orthographe phonologique, lexicale et grammaticale

➡ @ Harmonisation des pratiques (Il s’agit ici de décrire le déroulement d’un module pour faire de l’orthographe un pratique à laquelle chaque classe apporte la même importance > priorité d’école)

➡ @ Fiche procédurale pour mémoriser des mots 

➡ @Disposer de mots référents (orthographe phonologique) communs pour toutes les classes

➡ @Fiche procédurale de « copie »

➡ @ Fiche procédurale de « relecture »

💡 Se répartir les corpus de mots du CP au CE2 (mots outils , lexique)

💡 Harmoniser les aides compensatoires utilisés du CP au CM2

💡 Harmoniser les codes de correction en regard des 3 niveaux orthographiques

💡 Faire l’inventaire des types de dictées utilisables

💡 Choisir des indicateurs (évaluations étalonnées) pour mesurer les effets de notre travail)

💡 Définir des repères de progressivité

Piloter, ce sera donc ordonner les propositions , amener l’équipe à se définir des priorités, à constituer des groupes de travail, à définir et à répartir les tâches, à choisir des pilotes, à programmer les dates et les conditions des retours au grand groupe …

Le deuxième Conseil de maîtres consacré à ce sujet, sera donc essentiellement une réunion de … pilotage,  pour que chacun puisse ensuite se mettre au travail, seul ou en petits groupes  autonomes.

Ces travaux aboutiront nécessairement à des écrits qui resteront en mémoire, outils de transmission entre professionnels susceptibles de partir ou d’arriver.

Le BLOG de notre école, permettra à chacun de retrouver à tout moment les éléments du projet…

Bref, des outils de pérennisation, pour ne pas recommencer, sempiternellement, le même travail.

On ne peut en même temps, se plaindre de réunionnite aigüe – opposition souvent entendue (à juste titre) dans notre milieu à propos du travail d’équipe – et refuser en même temps l’idée d’une organisation du travail cherchant à créer les conditions de l’efficacité.

L’efficacité des réunions repose ainsi sur la responsabilité individuelle de chacun, et pas seulement sur celle du Directeur !

Si nous sommes efficaces, c’est grâce à la somme des compétences individuelles mises en synergie…

Si nous sommes collectivement inefficaces, c’est ensemble qu’il faudra nous questionner sur nos stratégies.

L’un des rôles du Directeur, consiste donc,  avant toute décision , à s’assurer de l’adhésion personnelle de chacun aux propositions  du groupe  !

Il s’agit ensuite de créer les conditions de l’efficacité du groupe, pour que la plus-value soit réelle.

Je vous propose ci-dessous la grille d’organisation de nos travaux qui sera proposée au groupe en Conseil des maîtres:

capture-decran-2016-11-14-a-06-47-50

@PDF > grille-de-pilotage-dun-projet-collectif

Nous n’en sommes qu’au début, à suivre donc … ici même !

Le pilotage, au service de la coopération

Piloter, ou … Alimenter (le groupe) > Réunir > Projeter > Accompagner

Notre école cherche à développer la coopération, en évitant la réunionnite . Nous fonctionnons donc depuis 3 ans par pilotage.

Un groupe restreint prépare la réunion pour les autres , débroussaille, réfléchit, et propose un ordre du jour, des pistes de travail, des stratégies , … Les collègues savent ainsi ce qu’ils doivent apporter  en réunion pour que la mise au travail soit efficace.

Réunion préparée, amorcée, animée, … par les pilotes.

Nous avions  décidé d’engager l’école dans la journée nationale contre le harcèlement et j’avais choisi de piloter ce projet pour l’équipe.  Je vous propose donc ci-dessous le document d’amorçage que j’ai préparé pour  lancer le projet

Alimenter: préparer le terrain, réfléchir à des possibles, chercher des ressources, proposer un échéancier. Cette fois, ce travail prend la forme d’un article sur le BLOG de l’école.

⇒ @WEb >> un pilotage, sur le site de l’école RUCKLIN

Réunir: présenter au groupe le fruit du travail préparatoire, valider ou invalider le propositions, en faire de nouvelles, faire des choix, s’engager, …

capture-decran-2016-10-24-a-19-55-23

Un conseil d’école coopératif

Le conseil d’école est un espace de régulation, de réflexion partenariale, …

C’est aussi un espace politique… où une équipe transmet une image, un projet ! C’est là que se forge une crédibilité.

On essaie ici de montrer l’image d’une équipe dans laquelle chacun se sent concerné par la politique éducative de l’école.

Chacun sort donc de ses préoccupations « classo-centrées » pour parler d’un sujet touchant à l’école.

Nécessité de se tenir au courant, moyens donnés pour se représenter les projets en cours, dans une cohérence que l’on cherche à illustrer par des cartes mentales.

Je vous propose ici une GAZETTE N°101, préparatoire à l’un de nos conseils d’école. Il s’agit , en donnant les éléments des sujets à traiter, de ne pas surcharger les collègues avec ce genre d’initiative!

gazette-n101-d90

capture-decran-2016-10-04-a-07-04-43