Discut’Café

L’implication des familles dans la scolarité de leur(s) enfant(s) est une clé de la réussite scolaire, l’alliance avec l’école aussi …

Pour faire alliance, il faut pouvoir rencontrer les familles, discuter, échanger, briser parfois des représentations mutuelles qui empêchent la relation, se mettre d’accord, …

Poser, expliquer, comprendre …

Le Discut’café est un moyen parmi d’autres, avec des avantages et des limites…

À la demande de quelques collègues, je vous propose ici une rapide présentation du dispositif, suivi de quelques éléments d’analyse de nos pratiques…


Le Discut’Café, présentation du dispositif..


 

Trois à quatre fois dans l’année, nous proposons, seuls ou en association avec la Maternelle,  un thème de discussion  aux parents d’élèves et aux partenaires concernés…

Discussion en buvant un café, en dégustant parfois les gâteaux confectionnés par les uns ou les autres.

Nous y abordons des grandes questions éducatives comme….

  • Langue et langage, un outil pour réussir à l’école
  • Savoir dire non, fixer des limites à son enfant, pour qu’il se sente en sécurité
  • Parler, jouer avec son enfant ?
  • Comment aider un élève à faire son travail ?
  • Comment parler d’un drame à ses enfants ?
  • La cour de récréation
  • On a le droit, on n’a pas le droit… le règlement de l’école
  • Le goûter

Nous y invitons les personnes ressources susceptibles de nous apporter des informations ou des réponses, comme un psychologue, une rééducatrice RASED, une infirmière, la principale du collège,  parfois des élèves de l’école (règlement de la cour d’école), etc….

Nous commençons toujours par une brève présentation et laissons ensuite la parole aux parents. On prévoit des relances sous différentes formes (questions, remarques, textes, vidéo sur la question, …) et je finis traditionnellement par une petite histoire écrite spécialement pour la circonstance. Les habitués attendent maintenant cette histoire, les enfants qui accompagnent leurs parents l’écoutent même quand ils n’en comprennent pas un mot…  C’est devenu un rituel.

Histoire d’Ali      Émilio

Capture d’écran 2015-12-22 à 06.03.05Nos Discut’Café ont parfois fait l’objet d’articles dans la presse locale (exemple d’article)
Ces discussions sont souvent suivies d’un texte pour le blog de l’école dans la rubrique « Les clés de la réussite » , d’un article rapide dans la rubrique « Ce qui bouge à l’école »  ou d’un article dans le journal des parents


Quelques éléments d’analyse….


 

Le nombre de participants varie beaucoup d’un sujet à l’autre: de 17 à 70 participants!  Plus le sujet peut entrer en conflit avec les pratiques familiales  et plus on exclut certaines familles qui n’osent pas prendre le risque d’être en « contradiction » avec le propos…

Au début, mieux vaut éviter les sujets qui peuvent donc nous faire entrer dans la sphère familiale, et rester sur des domaines qui préoccupent tous les parents! La cour de récréation, par exemple, reste notre plus grand succès, avec 70 personnes!

Certains des sujets sont plus polémiques ou plus à risques que d’autres! Nous avons toujours su préserver la qualité du dialogue, le respect mutuel… Par précaution, nous nous assurons toujours de la présence d’un psychologue (scolaire) …

Ces discussions ont parfois été « touchantes » tant on prend conscience des difficultés de certains de nos parents, de leurs doutes, de leurs craintes, des espoirs qu’ils placent dans l’école… Mieux comprendre ces familles avec lesquelles on travaille, mieux comprendre les enseignants pour les parents, briser la distance, changer des représentations mutuelles !

À chaque fois qu’il y a un « amorçage », comme la cour ouverte aux parents ou la présence d’enfants de l’école, le nombre de familles augmente considérablement…

Les limites…

Ces Discut’cafés peinent à faire venir les familles les plus éloignées de l’école. 

Espace de parole quand on n’a pas les mots, confrontation au regard de l’autre et image de soi, espace redouté, enseignants qui intimident, souvenirs personnels douloureux , rejet parfois des valeurs de l’école …

Ces discut’cafés restent en effet des espaces verticaux ou l’on parle d’école, où celui qui a le verbe se sent mieux que celui qui ne l’a pas…

Pour en avoir discuté avec des militants d’ATD quart monde, il faut parfois en passer par une simple relation d’humain à humain, par une poignée de mains sur le trottoir avec un mot échangé sur tout ce qu’on veut, mais pas sur l’école, pas sur les difficultés du petit … Tout parent n’a-t-il pas besoin d’entendre du positif sur son enfant ?

Bien sûr nous comptons sur la « contagion horizontale » , sur les discussions qui suivront entre parents pour diffuser les questionnements, mais nous cherchons actuellement les moyens de faire venir les familles les plus éloignées de l’école ! Des pistes,  comme des opérations « classes ouvertes » sur le modèle de la mallette des parents  , comme un amorçage passant par le périscolaire,  sont en gestation…

Briser la glace, mettre de la confiance, faire oser…

Faire comprendre que nous partageons un intérêt commun –  nos élèves, leurs enfants – et qu’ensemble nous travaillerons mieux à leur avenir.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Discut’Café »

  1. Ping : Le café des parents : Discut’Café – école élémentaire René Rucklin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s